"Trient"

L'amour et la mort, face à face...

Au bord du gouffre, la jeune femme se retourne vers Joseph...
- Je dois y aller, Joseph ! Il va mourir !...
- Non, il ne mourra pas ! Laisse-moi y aller, je t'en supplie ! Fais-moi confiance...
(une seconde, comme une éternité...) Cette fois, je ne te décevrai pas...

 

Adaptation puissante de l'un des plus émouvants récits de la littérature suisse, "Trient" prend son nom de la gorge terrible qui coupe en deux la Vallée du même nom et que surplombe le hameau de Gueuroz. Au fond de l'abîme, un torrent sur lequel les bûcherons de jadis flottaient les troncs, au péril de leur vie.

Le récit, tour à tour intimiste et spectaculaire, évoque la vie de ces "flotteurs", aux prises avec la dureté des temps, la guerre civile, le destin et...  des amours impossibles comme seul le romantisme en a donné...

 

Extrait...

L'eau tourbillonne, sombre et terrible, puissante, faisant rugir son écume jusque sur les roches avoisinantes... jusqu'aux pieds de Crescence, qui tente d'apercevoir son père dans l'entonnoir.

Joseph arrive en courant...


JOSEPH
Crescence, non ! Reste là, je t'en supplie, ne fais pas ça ! Laisse-moi !

Comme dans un rêve, la jeune femme se retourne vers Joseph...

CRESCENCE
Je dois y aller, Joseph ! Il va mourir !...

JOSEPH
Non, Crescence, il ne va pas mourir ! Laisse-moi y aller, je t'en supplie ! Fais-moi confiance... (une seconde, comme une éternité...) Cette fois, je ne te décevrai pas...

JOSEPH jette un regard en arrière...

Point de vue : ses camarades, au loin, qui s'approchent dans la tourmente...

Retour sur : se détournant de Crescence, Joseph hésite une seconde, puis se jette dans le tourbillon avec sa longue perche, et disparaît...

Les bûcherons arrivent à quelques mètres en contrebas de l’endroit où Joseph a plongé...

Alphonse se retourne alors : l’Ancien, Vergères et Marcelin arrivent à leur tour...

ALPHONSE
(hurlant)
Joseph a plongé, là-bas !

L’Ancien et ses deux acolytes arrivent vers le petit groupe qui s’est formé. Tous regardent en amont avec anxiété, tentant de percer la demi obscurité...

L'ANCIEN
Nom de Dieu ! On n’y voit rien !

Ballet de torches...

Emergeant d’un tourbillon d’écume, Joseph, appuyé de toutes ses forces sur sa perche, se laisse glisser sur la roche polie, puis, arrivé à une chute surplombant le groupe d’une dizaine de mètres, il rejette son grespil vivement loin de lui et plonge dans le siphon en contrebas...

Joseph disparaît dans les eaux sombres...

Scénario Trient

News

25.04.10
Nouvelle version

Publication de la dernière version du scénario de "Trient".

 

L'histoire...

Alpes valaisannes, en 1832.

Accroché au bord de la falaise, le petit hameau de Gueuroz vit paisiblement, au rythme des saisons. Mais bientôt, dans ce vallon reculé, ce haut pays de légendes, la vie de Rose-Tonie bascule dans la tragédie.

En un an, son beau-père et son mari sont emportés par les eaux impétueuses du Trient, sur lesquelles les bûcherons du village flottent les troncs. Et l’on sait par quelles gorges terribles, quels gouffres obscurs, la rivière débouche dans la plaine du Rhône !

Seul lui reste son fils Joseph...

Douze ans après le terrible drame, fuyant le village et l’encombrante protection de sa mère, le jeune homme s’engage dans les troupes du Sonderbund pour combattre les milices confédérées. Il y retrouve Marc-Antoine, ancien soupirant de sa mère, et père de Crescence, la jeune fille dont Joseph est amoureux. Devenu son mentor, Marc-Antoine promet au jeune homme la main de sa fille, dans le secret espoir - aussi - de reconquérir ainsi Rose-Tonie.


La guerre passe…De retour dans un vallon occupé par les troupes ennemies, Marc-Antoine est à nouveau rejeté par Rose-Tonie. Blessé par ce refus, il renonce à donner suite à sa promesse... Joseph est atterré.

Ramenés par la misère aux sources de leurs malheurs - ces gorges terribles où les bûcherons flottent le bois - les deux hommes joueront leurs destins au milieu des eaux rugissantes...

trient chute d'eau

 

Projets associés

Trient” se veut un projet ambitieux et populaire, mêlant le cinéma à grand spectacle à des thématiques universelles fortes et profondes.

Un socle culturel unique

Autour du projet “Trient” se rejoignent plusieurs domaines artistiques et culturels, parmi lesquels la littérature populaire romande - avec l’oeuvre de Rambert et d’autres auteurs alpins - et l’histoire - traditions locales ou histoire régionale, Histoire suisse ou chroniques militaires (Le Fort de St-Maurice et la guerre du Sonderbund). Le récit de "Trient" se déroule lors de la dernière guerre civile suisse, au croisement des mondes ancien set modernes...
Trient affichePremier visuel de travai

Partenariats et synergies

Une riche palette de productions associées et partenariats sont envisagés, pour accompagner et tirer profit du projet “Trient” : concerts classiques et musique populaire, expositions, rééditions littéraires (Rambert, Javelle, Thomi, chroniques de soldats,...), etc...

De même, d’autres éléments peuvent être évoqués, tels une revitalisation régionale et touristique importante autour des pôles de Martigny et de la Vallée du Trient, la région de Salvan-les Marécottes, notamment, ainsi que d’autres événements culturels d’essence alpine ou régionale, qui touchent à la peinture et l’art populaire, expositions, circuits thématiques et touristiques, musées, etc...

 

Références

Le projet "Trient"
Document .Pdf
Disponible au téléchargement, le document de présentation du scénario et du projet "Trient". Notices biographiques, notes d'intention, photos, etc...
Imagerie
Sur Google
Recherches d'images sur le site www.google.com
l
Tourisme
Les gorges du Trient
Egalement, le site de L'Espace Mont-Blanc, la région touristique qui englobe les lieux du récit.